Véronique Rivat

514fgokgejl sx347 bo1 204 203 200

Véronique Rivat


1 - Présentez-vous en quelques phrases :

Quelques phrases ? Ça va être compliqué (rires).

Je suis originale des Vosges et fonctionnaire d'État, parachutée dans le domaine de l'écriture non pas par accident, mais par la force du destin et les circonstances de la vie.

En effet, il y a 24 ans j'ai été hypnotisée par un regard de braise, dans un bar. Il était tout : beau, audacieux et réservé à la fois ! il rayonnait. On a été immédiatement aimantés l'un par l'autre au premier regard ! Je n'ai jamais été courtisée de cette façon, ni avant, ni après sa mort autant tragique qu'étrange.

"On" nous a servi la thèse du suicide. Je n'ai jamais pu l'avaler. J'ai donc mené ma contre enquête. Ça m'a pris vingt ans "avec son aide" (pour ceux qui croient qu'il y a quelque chose après la vie).

Lorsque je suis arrivée au bout de mes investigations, j'ai entendu ma petite voix intérieure me murmurer "écris tout ça". J'ai pris une feuille et j'ai chuchoté "aide moi". Les premiers mots que ma main a couché sur le papier sont "Je suis mort".

C'est le titre du premier chapitre de mon premier roman "Un jour de ta vie" écrit pour Florent, celui qui a su faire chavirer mon corps, mon coeur et mon âme à tout jamais. C'est l'hommage que j'ai voulu lui rendre, mon baiser éternel.

Si la vie ne l'avait pas mis sur mon chemin, je ne serais jamais devenue écrivain. Comme quoi, il n'y a pas de hasard...

2 - Dans quelles conditions, écrivez-vous ?

Je suis une extravagante ! J’écris quand ma tête est trop pleine, n'importe où, n'importe quand et sur n'importe quoi. Je me suis surprise à griffonner sur une nappe en papier, lors d'un barbecue entre amis et j'ai arraché la nappe, bien sûr (rires). Mais en général, j'écris chez moi, dans mon salon, avec une bougie allumée à côté de moi.

3 - Avez-vous déjà une idée pour votre prochain livre ?

Mon tapuscrit est, depuis quelques semaines, entre les mains de Jennifer, ma directrice de collection chez Evidence Editions.

J'ai également participé à un recueil de nouvelles "Le crime était presque parfait" en vente depuis quelques mois.

Mon prochain projet est également un fait divers inspiré d'une histoire vraie

4 – La recherche d’une maison d’éditions, parcours compliqué ?

Je n'ai pas mis très longtemps à trouver ma maison d'édition. Je crois que j'ai un ange gardien d'enfer qui m'a guidée vers Evidence Editions. Je ne le regrette pas ! L'équipe éditoriale est géniale ! En plus, Evidence en anglais, ça veut dire "preuve". J'ai pris ça comme un clin d'oeil de Florent.

5 - Qu’est-ce qui vous donne systématiquement le sourire ?

J'ai toujours le sourire. Le fait d'être utile, d’avoir des amis, de faire de belles rencontres sont pour moi l'essence de la vie. C'est ce qui me permet de continuer mon chemin.

6 - Votre citation préférée et pourquoi ?

C'est une citation de Rumi :

"Les amants véritables ne se rencontrent pas par hasard, ils s'appartiennent depuis toujours"

Pourquoi ? je vous invite à lire "Un jour de ta vie" et vous le saurez.

7 - À part l’écriture, quelles sont vos autres passions ?

J'aime le cinéma, la lecture, je rénove aussi des meubles quand j'ai 5 minutes. Mais l'entraide et le soutien sont innés chez moi. Lorsque je parviens à aider quelqu'un et qu'il me sourit, oh, que c'est bon !

8 - Un lieu qui vous aide à vous ressourcer ?

Je retourne sans tarder au milieu de mes forêts et mes montagnes vosgiennes. Je m'allonge dans l'herbe, je mets une brindille dans ma bouche et je communie avec l'univers.

9 - Quel est votre pire souvenir d’auteur ? Et le meilleur ?

Le pire m'est arrivé tout récemment. Je terminais mon tapuscrit. J'écris les 4 derniers chapitres et voilà que mon ordinateur plante. Je ne les ai jamais retrouvés. Je les ai donc réécrits différemment et c'est sûrement mieux (il faut toujours chercher le positif dans le négatif).

10 - Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

Mon dernier tapuscrit ! je l'ai relu et relu maintes et maintes fois avant de l'envoyer chez Evidence Editions ! Là je suis en mode "PAUSE".

Le dernier titre que j'ai lu avant cela est "le meurtre était écrit" de David Guidat.

J'ai aimé lire Agatha Christie, Hervé Bazin, Marc Lévy et je suis en totale admiration devant Georges Sand !

Merci Stéphanie pour cette interview.

Sa page Facebook :
Cliquez ici fds2016
Pour se procurer son livre :
Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire