Les mémoires d'un elfe

51y5jhdx 5l

Chronique :

Titre :
Les mémoires d’un elfe

Auteur :
Ker Adenora.

Parution : 09/01/2019 – Éditions du Saule.


180 Pages.


Après deux lectures sur des thrillers psychologiques, je saute sur l’occasion, quand les éditions du Saule me proposent de découvrir Ker Adenora. Un peu de rêve me fera le plus grand bien !!

Alywen 12 ans est une jeune fille égoïste avec un caractère bien trempé, qui désespère sa mère qui l’élève seule depuis la disparition de son père en mer, il y a 5 ans.

Tous les mercredis, Alywen et sa mère vont rendre visite à leur grande tante acariâtre dans l'hospice « les oiseaux de paradis » cela énerve au plus haut point Alywen, qui s’ennuie à mourir d’écouter sa grand-tante radoter sans cesse. Elle a mieux à faire, comme rejoindre Max, son meilleur ami, pour l’aider à construire leur cabane penchée dans un arbre.

Puis un mercredi, Alywen fait la connaissance d’Alyane, une dame aux cheveux blancs et au regard envoûtant. Alyane emmène Alywen dans sa chambre, lui passe un collier avec un lutin affreux comme pendentif. Et là... Elle est propulsée dans la forêt enchanteresse.

Qui est Alyane ?

Que va découvrir Alywen dans cette forêt ?

Jusqu'où cela va l’entraîner et surtout pourquoi ?

Une lecture féerique ! Un beau voyage dans le temps, des rencontres avec des illustres personnages qui ont marqué l’histoire. Et je me suis prise au jeu en me disant et si c’était vrai !

Une plume fluide, des mots bien choisis qui décrivent parfaitement les protagonistes et leurs ressentis. Et que dire de cette imagination fertile que possède Ker Adenora, qu’elle est tout simplement magique.

Je peux vous dire que quelques larmes ont coulé à la fin, j'ai souri aussi, le bonheur est venu gonfler mon cœur d’émotions diverses.

Je vous recommande fortement ce roman.

Résumé :

Alywen, une fillette de douze ans égoïste et caractérielle se rend, comme tous les mercredis, à l’hospice des « Oiseaux de paradis » pour tenir compagnie à sa grand-tante.

Alors qu’elle se désespère en écoutant les récits décousus de son ancêtre, une femme étrange fait irruption dans la salle commune de la pension. Elle est splendide avec sa longue chevelure blanche et ses yeux d’ambre.

La curieuse dame convie la fillette à la suivre dans sa chambre après lui avoir remis une amulette, entraine l’adolescente dans ses souvenirs.

Alywen découvrira que cette vieille femme blanche se prénomme Alayanne et qu’elle est la dernière représentante du peuple des Elfes. Elle partagera ainsi les péripéties parfois drôles et parfois dramatiques de cette touchante créature de la forêt.

Au travers de ses aventures, Alywen rencontrera Merlin l’enchanteur, Léonard de Vinci, et croisera également la route de dangereuses créatures. Mais surtout, elle sera investie d’une mission qui changera sa vie et celle de a nouvelle amie à tout jamais...

Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :Cliquez ici fds2016
Sa page Facebook :Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire