Tréfonds

41izhlj6rcl

Chronique :

Titre :
Tréfonds

Auteur :
Thomas Clearlake.

Parution : 22/12/2018 – Auto-Édition.


353 Pages.


Ayant déjà lu « L’essence des ténèbres » où j’avais passé un moment de lecture inoubliable, j’entame avec une impatience hors du commun, un peu comme une petite fille devant tous ses cadeaux au pied du sapin. Et au vu de la couverture et du résumé, je vais sûrement partir dans un thriller avec de fortes sensations.


Comme d’habitude Luca Ferrand, lieutenant de police, se réveille, déjeune en écoutant la radio et c'est toujours la même chose, marée noire, migrants perdus en pleine mer... Une journée banale pour un flic ordinaire ! À peine arrivé sur son lieu de travail, voilà que déjà Luca et son binôme Berthelot sont appelés pour se rendre sur les lieux d’un meurtre. En chemin, un appel les prévient qu’un braquage a lieu en ce moment même au Crédit du Nord. À leur arrivée sur le lieu de l’agression, ils se cachent derrière des voitures en stationnement, mais une petite fille qui passait sur le trottoir les montre du doigt, ce qui alerte les 2 gangsters qui font le guet dans leur voiture. Une fusillade a lieu et là Berthelot est criblé de balles, en voulant protéger son coéquipier. Luca tire sur la voiture qui s’enfuit et tue d’une balle une jeune étudiante de 19 ans...


Et sa vie ordinaire de flic bascule dans l’horreur. Il écope d’une mise à pied de 6 mois et doit suivre une thérapie. Luca est complètement perdu, son ami est mort, il a tué une jeune fille, comment ne pas perdre sa raison, pour tenir il trouve refuge dans les effluves de l’alcool, il erre dans son appartement avec les volets clos, il n’est plus que l’ombre de lui-même et encore ! Pour poursuivre sa descente en enfer, Luca écume les bars de Pigalle et il est abordé par une femme terrorisée qui l’implore de l’aider. Après une nuit d’amour et de passion intense, Luca lui avoue qu’il est flic et qu’il va l’aider et là Tanya disparaît....


Quelques temps plus tard, le corps d’une femme est retrouvé dans une poubelle à Pigalle, sans tête, sans mains, son corps est couvert de blessures atroces dûes à des pratiques sexuelles extrêmes, sûrement une esclave soumise corps et âme avec le même tatouage énigmatique que Tanya !

Malgré sa suspension, Luca veut absolument retrouver Tanya !! Que va-t-il découvrir lors de son enquête ?

Et jusqu’où cela va l’emmener ?

Je peux vous dire déjà que c’est un thriller d’exception, époustouflant, extraordinaire... Qui va vous prendre à la gorge dès les 1ères lignes et jusqu'au point final vous ne pourrez pas reprendre votre respiration, vous serez sous l’emprise de la plume de Thomas.

Déjà que dans « L’essence des ténèbres » Thomas avait mis la barre haute, mais là dans « Tréfonds », l’auteur est passé à un niveau atteint par peu d’auteurs. Mr Clearlake m’a emmenée dans les abîmes sans fonds de la cruauté et de la bassesse humaine, où le mal est présent à chaque respiration, pas, mot...

Lire « Tréfonds », c'est comme marcher et s’enfoncer dans un souterrain, où notre vue s’adapte à l’obscurité, on devine des ombres, on sent la puanteur, la douleur, le froid et l’humidité visqueuse qui s’infiltrent en nous. Plus on s’enfonce, plus on a du mal à respirer, on est oppressé, on a peur, on prie pour s’en sortir. On se dit, mais c'est pas possible, je ne sortirais jamais de ce labyrinthe où à chaque changement de chemin on se retrouve devant des êtres dont le cœur est rempli d’une noirceur hors norme, qui prennent un malin plaisir à faire du mal, faire souffrir...


Un thriller horrifique, qui a dépassé largement mes attentes. Une lecture intense et inoubliable.

Je ne peux que vous dire de le lire absolument.

Merci, mais vraiment merci Thomas Clearlake.

Résumé :

Luca Ferrand est un jeune lieutenant de police prometteur. Jusqu’au jour où il commet une erreur irréparable.

Six mois de mise à pied.

Au matin d'une nuit d'errance dans Pigalle, il rencontre une jeune femme, Tanya.

Elle lui dit être menacée et le supplie de l’aider. Ils vivent une nuit d’amour qui les marque du fer de la passion. Lorsqu’il lui dit qu’il est policier et qu’il peut l’aider, elle disparaît.

Quelques jours plus tard, il apprend qu’un corps a été retrouvé.

Le corps d’une jeune femme, décapité, gisant dans un container au fond d’une impasse de Pigalle. L’autopsie révèle que cette jeune femme s’adonnait à des pratiques sexuelles extrêmes et qu’elle appartenait corps et âme à ceux qui lui ont ôté la vie. Une esclave, entièrement soumise à la volonté de ses maîtres. Sur son corps, un tatouage étrange. Le même que portait Tanya.

Malgré sa suspension, Luca va se lancer dans une enquête acharnée qui va peu à peu accaparer sa raison. Il va s’enfoncer dans les bas-fonds des nuits parisiennes à la recherche de Tanya. Mais les voies qu’il empruntera seront sans espoir de retour.


Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :Cliquez ici fds2016
Sa page Facebook :Cliquez ici fds2016
Son site :Cliquez ici fds2016