L’humanité en moins

35971958 615104782199838 4154722509112999936 n

Chronique :

Titre :
L’humanité en moins

Auteur :
Karine Vivier.

Parution : 09/06/2018 – Auto-Édition.


180 pages.


J'ai reçu ce roman mercredi, lu dans la soirée tellement que la 4ème de couverture m’attirait. Et pas déçue par cette prenante lecture.

Une plage, une petite fille triste et anéantie par la mort de son père qui a engendré un changement radical de sa vie... D’une vie faite d’amour, de partage, de tendresse avec son père et sa mère, elle est passée à une vie, enfin une survie entre son nouveau beau-père qui se sert d’elle pour appâter des enfants afin de les enlever et d’une mère aimante à une mère indifférente, car sous l’influence de la drogue et de son nouveau compagnon.

Prise au piège par ce changement de cap de sa vie, elle obéit aux doigts et à l’œil à ce beau-père. Elle s’approche des enfants, joue avec eux, gagne leur confiance, puis les emmène dans la camionnette et là les portes se referment derrière eux...

Cette petite fille agit-elle vraiment contre son gré ou trouve-t-elle un malin plaisir d’agir comme cela ? Elle est seule sans aucun soutien, même pas celui de sa mère pour l’aider à se sortir de cette situation ! Une vengeance pour elle contre ce changement de vie ?

Denis a passé 10 ans en prison, il a étouffé une petite fille...  Pour lui c'est un accident, il voulait simplement qu'elle se taise... Denis a peur en prison, il se fait tout petit et rase les murs, car il sait que les tueurs d’enfant sont en sursis, des détenus peuvent lui tomber dessus à n’importe quel moment du jour et de la nuit... Et lui faire payer cher ce meurtre !!! A sa sortie de prison, Denis prend le nom de famille de sa mère et essaie de reprendre une vie normale. Mais qu’il soit en prison ou à l’extérieur, Denis est seul pour affronter ce monde, il se terre comme un rat chez lui... Une disparition d’enfant va le remettre encore sur le devant de la scène !!!!

Judith a une vie de famille épanouie avec son mari et sa fille Hélèna, jusqu’au jour où elle laisse sa fille dans sa voiture sur le parking d’un supermarché pour aller chercher une boîte d’œufs qu’elle avait oubliée... À son retour, sa fille a disparu et la descente en enfer va commencer pour elle... Comment ne pas se sentir coupable de cette disparition ? Comment vivre avec ce sentiment de culpabilité ? Judith se retrouve seule à affronter son mépris d’elle-même, son mari fait comme si elle n’existait plus...

Un véritable coup de cœur, même si ce thème a déjà été traité à de multiples reprises. Pour son 1er thriller noir, Karine s’en sort à merveille. Une écriture fluide, facile à lire, additive...

Un chapitre, un personnage, un récit. Ces trois destins se frôlent, se croisent, sont sensiblement identiques par la perte de leur identité humaine.

À lire absolument et à découvrir rapidement.

Résumé :

Que peut-il y avoir de commun entre une fillette, un ex-taulard et une mère de famille ?

« L'humanité en moins » met en scène trois personnages qui ont, à un moment de leur existence, perdu leur humanité aux yeux de la société. Trois personnages, trois récits parallèles, une même histoire. Un premier roman noir.

Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :
Cliquez ici fds2016
Sa page Facebook :
Cliquez ici fds2016