Dans la peau de Kiwi

48375878 279700396066241 6706117955509288960 n

Chronique :

Titre :
Dans la peau de Kiwi

Auteur :
Fanny Broussard.

Parution : 17/11/2018 – Auto-Édition.


311 Pages.


4ème de couverture :

Kiwi est une jeune chatte qui va vivre des aventures au-delà de l'imagination. Ses chagrins, aussi profonds que déchirants, vont vous émouvoir. Au gré de ses petites pattes obstinées, ses victoires vous transporteront.

En effet, ce n'est qu'un chat. Mais ce n'est pas pour autant que fidélité, amitié et famille soient des notions moins concrètes que pour nous humains. Ses congénères de la rue sont persécutés. Soyez les témoins des rencontres de Kiwi, bonnes ou mauvaises. Et de sa vie extraordinaire, pourtant si commune dans ce petit monde...

Une chose est certaine, Kiwi vous fera voyager et réfléchir. Peut-être que ces quelques pages sauront faire avancer la situation, si précaire, des chats errants. Roman en faveur de la protection animale, une partie des bénéfices seront donnés pour stériliser les chats errants.

Mon ressenti :

Comment vous dire que j’ai été très touchée et émue par cette histoire. Comment vous le dire sans passer pour une donneuse de leçons ?

Pour les lecteurs qui aiment les animaux, ce livre vous fera mal au cœur, vous tordra les tripes, et finalement vous ne serez pas surpris par la malveillance des humains, vous le saviez.

Pour les autres, ils comprendront peut-être qu’un animal est un être vivant qu’ils ne choisissent pas un jour parce qu’ils en ont envie ou parce qu’ils craquent devant la boule de poils tellement attachante. Ils comprendront que cette boule de poils a un cœur qu’elle donne sans compter à ses maîtres en qui elle a toute confiance. Ils comprendront que cette petite bête est pleine d’amour à donner, mais qu’elle peut aussi avoir mal, être malade, et qu’il faut aussi s’en occuper quand elle n’est plus une petite boule de poils attachante, et qu’elle peut être parfois encombrante et déranger.

Je ne vais pas lancer ici le débat sur la protection des animaux, ce n’est pas le sujet et pourtant…

Quelle plume légère et agréable qui décrit tellement bien les sentiments de Kiwi, cette petite chatte. De sa naissance, puis le départ dans sa nouvelle famille… et la descente aux enfers.

Tout est si bien raconté que j’en ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux d’accord, mais aussi je me suis demandé comment l’auteur pouvait aussi bien retranscrire tous les sentiments de cette petite bête. À croire qu’elle est, elle aussi un chat. Mais peut-être aime-t-elle tout simplement les animaux. J’ai été en colère, furieuse, attendrie, émue, surtout quand Kiwi est amoureuse…

Les sentiments de cette petite chatte ressemblent tellement à ceux des humains, et j’aime à croire qu’il en est ainsi. Sous les poils bat un cœur, qui aime, qui souffre de l’abandon, qui fait confiance, qui se lie d’amitié. Kiwi se bat encore et toujours pour rester en vie, doute de la gentillesse des hommes pour finalement se dire qu’ils ne sont pas tous méchants, heureusement !

C’est joliment écrit, je vous le recommande du fond du cœur. Vous ne pourrez pas rester indifférents devant la détresse de cette petite boule de poils et vous réfléchirez peut-être à deux fois avant de vous embarquer dans l’achat d’un animal…

Chronique réalisée par Isabelle Minibulle


Pour se le procurer :Cliquez ici fds2016

Sa page Facebook :Cliquez ici fds2016


Chronique :

Titre :
Dans la peau de Kiwi

Auteur :
Fanny Broussard

Parution : 17/11/2018 – Auto Édition


311 Pages.


4ème de couverture :

Kiwi est une jeune chatte qui va vivre des aventures au-delà de l'imagination. Ses chagrins, aussi profonds que déchirants, vont vous émouvoir. Au gré de ses petites pattes obstinées, ses victoires vous transporteront.

En effet, ce n'est qu'un chat. Mais ce n'est pas pour autant que fidélité, amitié et famille soient des notions moins concrètes que pour nous humains. Ses congénères de la rue sont persécutés. Soyez les témoins des rencontres de Kiwi, bonnes ou mauvaises. Et de sa vie extraordinaire, pourtant si commune dans ce petit monde...

Une chose est certaine, Kiwi vous fera voyager et réfléchir. Peut-être que ces quelques pages sauront faire avancer la situation, si précaire, des chats errants. Roman en faveur de la protection animale, une partie des bénéfices seront donnés pour stériliser les chats errants.

Mon ressenti :

Pour commencer pour chaque livre acheté, une partie ira à une association en faveur de la protection animale. Je trouve que c'est une très bonne chose, c'est une autre manière originale de faire rentrer de l'argent pour cette cause, car cette technique n'avait pas encore été vue pour cette cause (calendrier, tasses etc oui, mais pas un roman aussi poignant, ou en tous cas pas en Belgique).

Pour revenir au livre, on passe par une palette de sentiments impressionnants au cours de ce livre qui est à la fois une aventure, un voyage, un parcours de vie, une histoire d'amour, d'amitié et de loyauté.

L'introduction est la fin de son voyage ce qui est assez déroutant, car durant tout le livre on espère pour cette pauvre Kiwi qu'enfin elle trouvera cette paix et cet amour promis durant l'introduction, mais si elle y arrivait directement ce roman n'aurait pas d’intérêt. Car son objectif premier j'ai l'impression est de faire comprendre aux lecteurs quelles sont les difficultés que peuvent rencontrer les chats errants ou non.

Dès ses premiers jours, cette pauvre Kiwi subit les difficultés de la vie, son parcours est chaotique, elle est naïve et pleine d'espoirs et on accroche vraiment à la personnalité de cette boule de poils toute noire. L'attachement pour elle m'a aussi donné envie de pleurer et je repense à mon vieux chat perdu qui a dû subir aussi certaines souffrances vécues par Kiwi.

Attention en dehors de la vie de chat, je retrouve des parallèles à ce que nous, humains, pouvons vivre au quotidien, rejets, viol, amour, passion, incompréhension, violence, doutes, rêves... Il ne faut pas le voir uniquement comme l'aventure d'un chat, d'ailleurs à certains moments j'oubliais que c'était un chat.

C'est un roman qui m'a faire rire, pleurer et espérer à la fois, maintenant quand je me balade en rue je regarde toujours s’il n'y a pas un chat tout près.

En bref : c'est un roman très sensibilisant à la cause des animaux errants, mais en dehors de ça, c'est un parcours de vie, un parallèle de nous, humains. Et puis non négligeable en achetant ce livre, on fait une bonne action. Par contre, certaines scènes peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes.

Chronique réalisée par Élodie Sarre


Pour se le procurer :Cliquez ici fds2016
Sa page Facebook :Cliquez ici fds2016