Climax : in cauda venenum

41238436 685076818535967 2928889626804355072 n

Chronique :

Titre :
Climax : in cauda venenum

Auteur :
Éric Althier.

Parution : 18/04/2018 – Auto-Édition.


113 pages.


Une demande de service-presse originale, autant par sa lecture que par l’histoire.

Un homme prend le train pour Paris, alors qu'il ne prend jamais les transports en commun ! Il rencontre plusieurs personnes avant et surtout pendant son voyage vers la capitale.

Que vont lui révéler ces rencontres ? Et surtout qui le harcèle avec des sms signé JAP !! Où tout cela va le mener ? Réalité ? Vérité ? Rêve ? Cauchemar ? Je ne peux vous en dire plus sans spolier ce roman !!!

Pour être franche, j'ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au tout début. Je ne voyais pas où l’auteur voulait m’emmener !! Puis en continuant la lecture, tout s’est éclairci et je n'ai pas pu arrêter cette lecture !! Je voulais savoir.

Un roman psychologique, étonnant, détonant, original à souhait et du suspense. Une lecture qui vous fera sortir de votre zone de confort ! Avec cette plume propre à Éric qui sait nous rendre complément addict à son écriture, des mots, des phrases qui décrivent à merveille l’atmosphère qui règne dans le wagon...

On est pris à la gorge par les déclarations, on se dit mais c'est pas vrai, comment sait-il tout ça ! On angoisse, on stresse, la pression monte...

Ce roman est tout bonnement génial, envoûtant, étonnant, original.

À découvrir sans délai !

Résumé :

Gare de Bordeaux. J’attends mon TGV pour Paris. Pourquoi dois-je me rendre à la capitale ? Je ne sais pas à vrai dire. Tout est flou dans mon esprit. En guise de signaux superflus pour ma mémoire, je me souviens que je dois parler à un frère que je n’ai pas revu depuis un moment et qu’un taré me harcèle en permanence de SMS liturgiques en se frappant du sceau du « JAP », c’est tout. C’est peu. Ainsi, dans la voiture 12, des histoires se succéderont au gré du paysage qui défile autour de moi. Seront-elles vraies ou fausses ? Un vieil homme aussi étrange qu’attirant viendra à ma rencontre et me donnera la réponse. La funeste réponse…

Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :Cliquez ici fds2016

Sa page Facebook :Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire