Ce qui nous oppose nous unit

32818037 594938270883156 1935179982879850496 n

Chronique :

Titre :
Ce qui nous oppose nous unit

Auteur :
Théo Lemattre.

Parution : 19/05/2018 – Auto-Édition.


169 pages.


Quand sur la page Facebook de Théo, je vois un post qui propose de lire son dernier roman, je saute sur l’occasion sans hésiter, car avec « 5 pas vers le bonheur », j’avais déjà passé un excellent moment de lecture.

Montpellier, 8 Mai 2008 :

Les slogans criés par les étudiants contre la réforme des universités résonnent dans la ville. Les manifestants sont en marche pour bloquer les entrées des facs.

Victor, étudiant en économie et politique se rend à la bibliothèque de l’université, pour rejoindre Charlotte, sa seule véritable amie, pour l’aider dans ses révisions, lui est déjà en avance dans ses cours.

Victor à fait toutes ses études dans le privé.  Il est surdoué et d’un classique à faire peur autant dans son habillement, ses idées, enfin dans sa vie en général. Victor ne peut que reproduire le chemin emprunté par ses parents. C'est son éducation et ne connaît rien d’autre ! Il veut faire de la politique pour changer le monde !!! On entend souvent cette phrase.

Les cris des manifestants les font sortir de la bibliothèque, ces manifestants de gauche se dirigent vers l’université de Victor pour la bloquer. Et là une joute verbale s’engage entre Victor et une manifestante aux cheveux rouges et mal fagotée, comme tous ses étudiants en littérature, arts... Comment peuvent-ils être aussi mal habillés et coiffés, certains sont tatoués ou ont des percings sur le corps, pense Victor.

Pour lui, ce ne sont que des gauchos, des communistes, des pauvres qui ne revendiquent que pour vivre aux crochets de l’état !!

Un soir, Victor et Charlotte se rendent au Chérubin, un bar qui organise des concerts pour des jeunes artistes. Et soudain, Victor entend un air de guitare et une sublime voix qui le sort de ses pensées. C'est la jeune fille aux cheveux rouges.

Suite à l’absorption de sa bière, Victor doit se rendre aux toilettes et assiste malgré lui, à une dispute entre Éloïse et son compagnon. C'est une rupture violente.

Coincés tous les deux dans les toilettes, suite au claquage de portes, la poignée est tombée. Ils recommencent à s’envoyer des piques sur leurs situations sociales. Comment peuvent-ils s’entendre ces deux-là, quand un fait partie de l’élite, la crème de la crème, avec des parents bourrés de fric et l’autre est une artiste sans avenir et sans argent, qui est élevée seulement par son père et est une révolutionnaire dans l’âme.

Vont-ils réussir à s’entendre, à se comprendre, à se découvrir, à apprendre à se connaître ? Car tout les oppose !!!! Franchiront-ils la ligne qui les sépare ? Cette ligne fragile entre l’amour et la haine !!!

Un roman terriblement additif, une écriture fluide, facile à lire, où les bons mots se trouvent à la bonne place.

Un livre qui parle des manifestations étudiantes et qui est d’actualité en ce moment et des différences sociales et comment l’éducation de leurs parents influe dans leurs vies et leurs personnalités.

A lire absolument et sans modération.

Résumé :

Quand tout nous oppose, il est souvent bien difficile de trouver un terrain d’entente.

Éloïse et Victor sont aux antipodes l’un de l’autre.

Elle, ouverte au monde et pleine de rêves, n’a d’ambition que dans le chant et la musique, ses raisons d'être depuis l'enfance.

Lui, renfermé et plus timide, passionné par les milieux financiers et politiques, ne jure que par la réussite sociale.

Ces deux-là, dont les routes n’auraient jamais dû se croiser, vont pourtant être amenés à se côtoyer bien plus souvent qu’ils ne le pensaient.

Leur rencontre va faire bien plus que bouleverser leur façon de voir le monde, elle va également leur faire découvrir le plus beau des cadeaux : la tolérance.

Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :
Cliquez ici fds2016
Sa page Facebook :
Cliquez ici fds2016

×