Ashley Loyd

33125695 595541837489466 3027592716910329856 n

Chronique :

Titre :
Ashley Loyd

Auteur :
Matthieu Elhacoumo.

Parution : 27/01/2018 – Auto-Édition.


55 pages.


Toujours et encore le même plaisir d’être contactée par les auteurs pour me permettre de les lire et vous faire découvrir leurs univers. Et surtout, vous donnez envie de les lire à votre tour.

« Ashley Loyd » est un « micro thriller » dans le style « paranormal activity », « ring » et bien d'autres encore.

De ceux où le spectateur est sur le fil du rasoir, ne sachant pas ce qui va se passer, une pression intense où le moindre bruit et la moindre image vous font sursauter de peur. Eh bien « Ashley Loyd » c'est pareil !!!

Ashley, une adolescente équilibrée intellectuellement, mais psychologiquement très très perturbée.  Aucune confiance en elle. Même après le déménagement de Vancouver en Floride avec sa mère. Ashley est et sera toujours le jouet de ses camarades. Elle sera et restera éternellement harcelée, humiliée et battue... il ne lui reste qu’une seule issue, la seule qu’elle va prendre de son plein gré, le suicide.

Ce roman commence par une lettre retrouvée dans sa chambre d’hôpital psychiatrique, cette lettre est adressée à sa mère pour lui écrire ce qu’elle n'a jamais pu lui dire, tout, mais vraiment tout ce qu’elle a subi dans sa courte vie.

Puis l’on découvre tour à tour, les documents concernant cette enquête, bilan psychologique, mails, sms... comme si nous avions les dossiers devant nos yeux et que nous devions procéder nous-mêmes à cette enquête. Des morts inexpliquées et inexplicables vont avoir lieu.

C'est angoissant à souhait, oppressant. Une pure idée d’avoir procédé ainsi. On est scotché aux mots, une écriture fluide, violente par moment. Ça se lit vite, même trop vite.

J’aurais aimé avoir plus de pages à tourner.

Et une couverture magnifique de Tony Perraut.

Personnes sensibles s’abstenir.

Pour les autres, c'est sans modération.

Résumé :

[micro-thriller] Je m’appelle Ashley Lloyd, je suis morte il y a trois jours, je me suis suicidée après avoir subi de nombreuses intimidations, des insultes et après qu’un mec m’a brisé le cœur.

Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :
Cliquez ici fds2016
Sa page Facebook :
Cliquez ici fds2016