Le siècle Phénix - Tome 1 - L'odyssée des sœurs fantômes

38949087 666715450372104 2710966744301699072 n

Chronique :

Titre :
Le siècle Phénix - Tome 1 - L'odyssée des sœurs fantômes​

Auteur :
Thomas Henninot.

Parution : 06/12/2017 – Librinova.

428 Pages.


Action, psychologie, suspense, humour : le cocktail Henninot

Depuis le Salon de l’autoédition, il m’a fallu quelque mois pour me plonger dans la lecture de ce roman de science-fiction destiné à la jeunesse.

En revanche, mon fils de 16 ans l’a lu depuis longtemps :

  • Ce qui est bizarre, c’est que la même histoire soit racontée avec différents points de vue. Au début, on ne voit pas le rapport puis à un moment tout se met en place.
  • Et tu le conseillerais à partir de quel âge, 12-13 ans ?
  • Tu rigoles !!! Il y a des morts, des assassinats et des scènes de tortures !

Gloups ! J’ai jeté un coup d’œil à la couverture style femme des cavernes. C’est que Thomas ne plaisante pas apparemment… Les premières pages sont imprégnées de tristesse et de tragédie. Ça promet, ai-je pensé…

Quand je me suis enfin lancée dans « L’odyssée des sœurs fantômes » ce week-end, c’est très simple, je n’ai pas pu le lâcher avant de savoir la fin. Et pour un volume de 467 pages, c’est un vrai challenge.

Tout y était : évocation du passé, de l’avenir, considérations sur l’humanité, retournements de situation, de l’amour, de la haine, de l’humour. Sur fond de guerre civile, les vraies personnalités se révèlent et le lecteur est invité à partager les aventures d’une belle brochette de protagonistes à l’excellence contagieuse.

Bref, en refermant ce roman, j’avais rajeuni de 20 ans !

Utopique dystopie

Un jeu bien mené entre différents points de vue donne au lecteur un regard panoramique sur l’action phare, un enlèvement dissimulé par des actes terroristes. Et on réfléchit en même temps que les protagonistes.

Il faut dire que l’auteur traite l’information avec une immense générosité : il éclaire à un rythme trépidant les zones qu’on croyait obscures.

Sa logique flamboyante et acérée, laisse pourtant une part au mystère et à l’irréel. Pourtant, l’univers est parfaitement dessiné traitant des grands axes sociaux avec précision.

Et à tout moment, les détails s’entrechoquent : l’histoire de la reconstruction post apocalyptique est retracée dans l’urgence d’une chasse à l’homme ! Les détails s’assemblent comme les pièces du puzzle, parsemant la lecture d’indices.

On lit ce roman comme on explore l’univers d’un jeu vidéo : en sachant que tous les éléments sont indispensables à la suite.

La vie vous réserve des surprises...

Le thème de la mort est omniprésent, sous toutes ses formes et sous tous les masques possibles. La folie est évoquée aussi, la violence et la destruction.

Pourtant, c’est un hymne à la vie, à la variété de ses formes, à la lutte pour la dignité et la liberté, malgré la faiblesse humaine. Hormis le fait que les dialogues sont truffés de vannes et plaisanteries, la joie émerge constamment de la débâcle.

Loin de la leçon de morale, l’auteur nous propulse sur les routes escarpées de la connaissance de soi et de l’altérité. La Louve, mon personnage préféré, exprime magnifiquement cette complexité de vivre !

Que lire ensuite ?

Le tome 2 bien sûr, mais il est encore dans les cartons de l’auteur.

Alors, pour rester dans la fibre nouvelle génération, je choisis une autre autrice présente au Salon de l’autoédition, Amélie Hanser. Là encore, mon fils est mon conseiller littéraire : il a adoré la trilogie et cuisine l’auteur pour qu’elle la transforme en quadrilogie par la seule magie de la fantasy.

Résumé :

En 2172, l’humanité se relève péniblement des cendres de la Grande Terreur, une crise mondiale survenue plusieurs décennies auparavant. À l’origine de ce bouleversement planétaire, une terrible maladie apparue à la fin du siècle précédent, « La Faucheuse ».

Ce virus a provoqué des centaines de millions de morts avant d’être endigué, créant ainsi les conditions d’un déséquilibre mondial. « La Faucheuse » continue ses ravages en France, malgré les efforts de la famille Dernot, qui a découvert le vaccin et bâti sa fortune grâce à son combat acharné contre le fléau.

Juliette Dernot, héritière de la multinationale familiale, est une jeune prodige, promise à un brillant avenir. Ambassadrice des campagnes de vaccinations et icône de la Fondation Asclépios, elle est épaulée par Jessica, sa meilleure amie, et par Alex, son compagnon.

Mais un terrible accident de train vient bouleverser le destin prometteur de ces trois jeunes. Très vite, la violente explosion à l'origine du déraillement prouve qu'il s'agit d'un attentat dont Juliette est la cible. Qui sont les responsables ? Parviendra-t-elle à leur échapper ?

Le capitaine Verrier est dépêché sur les lieux du sinistre. Après avoir recueilli le témoignage de Jessica, blessée lors de l’attaque, il sonne l’alarme et engage les recherches pour retrouver Juliette, qui est parvenue à s’enfuir avec Alex. La course contre la montre est engagée. L’esprit affûté de Juliette et la compétence du capitaine seront-ils des atouts suffisants pour défaire leur formidable ennemi ?

Entre thriller et science-fiction, découvrez un récit haletant !

Chronique réalisée par Céline Bernard


Pour se le procurer :
Cliquez ici fds2016
Site :Cliquez ici fds2016

×