Kirikoustra - Livre 1er - Le voyage de Kirikoustra

41 ubnmziwl

Chronique :

Titre :
Kirikoustra - Livre 1er - Le voyage de Kirikoustra

Auteur :
Kirikoustra.

Parution : 15/03/2017 – Auto-Édition.


Genre : Littérature Française.

74 Pages.


L’auteur :

Pseudonyme Kirikoustra « je ne suis auteur que par accident ».

Le résumé :

Kirikoustra, lui qui se voulait devenir, se verra peut-être lu par vous, cet autre qui dans vos mains détenez un fragment de son histoire, de notre Histoire.

« À travers les âges, je vous mènerai malgré vous à ce présent que vous avez voulu ignorer. Oh ! oui vous qui l’avez chassé, l’Homme Dernier se rappellera aujourd’hui à vous. Alors un peu de courage, le voyage saura se faire court et loin de moi l’idée de vous sortir de votre quotidien, seulement le mettrais-je à la lumière de la pensée, de votre pensée ! ».

Ainsi aura parlé Kirikoustra, lui qui par vous aura toujours voulu être compris…

Ma petite chronique :

Il n’est pas facile de chroniquer un livre comme « Le voyage de Kirikoustra ».

L’auteur ne se dévoile pas et prend, semble-t-il, le nom de son personnage principal.

J’aime beaucoup l’entrée en matière, la façon dont l’auteur s’adresse au lecteur en toute simplicité :

« Cet ouvrage est déconseillé aux personnes adeptes de normes et autres conventions. Dépourvu de toute logique, il vous laissera soit dans l’indifférence la plus totale, soit dans un état quelque peu perplexe. »

Ce livre n’est pas vraiment une histoire, mais un condensé de pensées philosophiques sur la vie moderne et ses fondements, un constat entre Kirikoustra et Plume.

On peut le lire en une ou plusieurs fois. Les chapitres épurés facilitent la compréhension.

Des thèmes importants y sont abordés, comme l’égoïsme, la mort, la société de surconsommation, la liberté ou l’égalité des sexes.

Autant d’interrogations et de réponses qui font que le lecteur est amené à s’identifier à certaines situations.

J’ai apprécié le passage de « l’accident voyageur » qui m’a fait sourire malgré le triste constat de cette réalité qui révélera l’égoïsme de l’être humain. Bien mieux exprimé par la plume poétique de Kirikoustra, je préfère vous laissez découvrir cet intermède.

Un petit livre atypique à découvrir, pour un public averti à cette originalité littéraire (il faut savoir interpréter entre les lignes) qui pousse à nous remettre en question face à certaines valeurs et comportements humains.

Je remercie l’auteur pour ce service presse, c’est la première fois que je lis le livre deux fois de suite :

– une fois en le dévorant

– une fois pour l’apprécier.

Ma petite note :
9/10

Chronique réalisée par Sandrine Mantin


Pour vous le procurer :
Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire