Je reviendrai hier

51eq krquhl

Chronique :

Titre :
Je reviendrai hier

Auteur :
Cetro.

Parution : 11/12/2017 – Auto-Édition.


237 pages émotions époustouflantes.


J'ai terminé « je reviendrai hier » en 2 petites soirées, je dis bien petites, car je n'ai pas vu le temps passer, ni le temps présent et ni le futur.

J'ai fini cette lecture en pleurs, des larmes de joie, de tristesse, chaque larme représentait une émotion, une couleur pour chacune. J'ai pleuré un arc en ciel de couleurs, mais pas de 7, mais des centaines de couleurs, de l’amour, de la douceur, de la poésie, de la violence etc...

C’est un privilège d’avoir vécu ce moment de lecture d’une intensité émotionnelle hors du commun. Merci Cédric, vraiment merci !

Franck revient après dix ans d’absence dans la maison familiale, qui l’a vu grandir. Revenir pour revoir son père, qui est rongé par la maladie. Vivre avec lui, ses derniers moments. Renouer ce lien qui s’est brisé, il y a 10 ans.

Les retrouvailles sont émouvantes, entre sa mère qui l’attend devant la maison, comme quand il était petit, et son père à qui, il n’a pas adressé la parole depuis tout ce temps.

Comme son père ne fait que dormir, terrassé par la douleur de cette maladie qui le ronge de jours en jours, ou passe aussi beaucoup de temps à l’hôpital pour divers examens.

Franck passe son temps à l’étang. Cet étang, où il a passé les meilleurs et pires moments de son enfance, avec Didier son meilleur ami et le seul. Cet endroit magique, où il a fait connaissance de Fanny et Jules, frère et sœur, qui ont une vie des plus dramatiques, leur père boit et les violentent, leur mère ferme les yeux.

Cet endroit plein d’émotions est devenu pour Frank, un catalyseur d’où ressort tous ses sentiments.

Chaque personnage, chaque lieu, chaque acte et chaque parole est une pièce de puzzle que Franck doit remettre en place pour se retrouver, se reconstruire, se rappeler.

Cetro, tu poses avec naturel, sincérité, chaque mot, chaque ponctuation et phrase. Ce qui nous donne une vraie leçon de vie, un hymne à l’amour, un retour aux sources (étang) qui nous fait un bien énorme. Je me suis revue au temps des copains et de l’aventure, quand je partais avec ma 103 rouge à travers les champs.

Ta plume à dissimuler des petites bulles d’émotions qui vous éclatent à la figure, nous malmènent, nous bousculent, nous donnent à réfléchir. Tu as un talent d’écriture exceptionnel, bouleversant, sincère et d’une douceur qui nous fait fondre.

Merciiiiiiiiiii.

Résumé :

Nostalgie, puissance évocatrice des souvenirs.

Après dix ans d'absence, me voici de retour sur les terres qui m'ont vu naître, pour accompagner mon père dans ses derniers instants.

Tout revient peu à peu avec une force inouïe. Mes joies d'enfant aimé et heureux, mais aussi mes terribles peines, celles que j'aurais préféré voir rester enterrées à jamais.

Qu'est-ce qui m'a forcé à partir, voilà maintenant dix ans ?

Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :
Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire