Aztèques - Tome 1 - Harem

51y4bub9til 1

Chronique :

Titre :
Aztèques - Tome 1 - Harem

Auteur :
Éric Costa.

Parution : 13/02/2017 – Auto-Édition.


Genre : Historique / Fantasy.

256 Pages.


L’auteur :

Armé de trois ans d’études de dramaturgie, Eric Costa glisse quelques exemplaires de son roman « Aztèques » dans sa valise et prend le train pour le salon du livre de Paris en mars 2017.

Il se demande ce qui va bien pouvoir en ressortir. Et pour cause : en tant qu’auteur indépendant, il ne s’est jamais rendu à un tel évènement et ne connaît personne. Que peut-il espérer ?

Malgré ses doutes, il tente sa chance au Speed-Dating Amazon, un concours qui propose de mettre en avant deux romans pour l’année 2017.

À sa grande surprise, les membres et les auteurs Amazon l’accueillent comme l’un des leurs. Encore mieux : son travail acharné et sa foi en l’écriture se voient récompensés par le prix du Jury Amazon KDP !

« Aztèques » gagne ainsi ses ailes.

Accrochez-vous à vos rêves. Là où il y a une volonté, il y a un chemin.

Le résumé :

Huaxca, 1516

Une attaque des Aztèques, une fille de chef vendue comme esclave dans un harem.

Sur sa route, intrigues, manipulations et meurtres. Une course effrénée vers le pouvoir. Des femmes qui se servent d’elle, qui jouent avec sa vie, pour séduire un Maître mystérieux et sans pitié. La mort peut frapper derrière chaque porte.

Mais au-delà de ces épreuves, une question se pose :

Existe-t-il une cage assez grande pour la fille de l’aigle ?

Laissez-vous emporter dans un grand voyage, un ailleurs et un autrefois caché au sein d’une civilisation aussi fascinante qu’effrayante.

Extrait :

« Un parfum de miel flotte dans l’air encore frais du matin. Assise dos à Ameyal, Coatzin scrute la jeune fille dans un miroir à main :

— Lève-toi.

Ameyal s’exécute en gardant les yeux baissés. À ses pieds s’amoncèlent des jouets de bois, une poupée de chiffon et un petit miroir d’obsidienne. Lentement, la seconde épouse s’approche d’elle. Elle porte une robe de plumes jaune-pâle disposées comme des écailles. À son cou luit un collier vert translucide.

Des émeraudes.

La jeune fille tressaille. Le bijou lui rappelle l’inconnue qu’elle a croisée lorsqu’elle a volé l’octli.

Un rictus parcourt les lèvres de Coatzin, qui s’approche et tourne plusieurs fois autour d’Ameyal. Puis, la seconde soeur pose une main sous le menton de la jeune fille pour lui faire lever le visage. Le contact est à la fois lisse et froid.

— Quel magnifique regard. Tu vas faire des envieuses ! »

Ma petite chronique :

C’est avec plaisir que je me suis retrouvée au Mexique, XVI ème siècle, époque des Aztèques que je découvre.

D’une plume fluide et soutenue, l’auteur nous fait découvrir son héroïne, Ameyral, dont le caractère fort et courageux me fait penser à l’indomptable Angélique, rien ne l’arrête pas même la peur.

Son destin est tragique, son personnage est splendide et rend la lecture addictive.

Les descriptions détaillées des us et coutumes des Aztèques, les costumes et paysages témoignent des recherches approfondies de l’auteur qui connaît parfaitement son sujet. On découvre même les jeux de l’époque.

Les rebondissements grandioses accentuent la qualité du roman.

Dans ce premier tome, nous faisons la rencontre d’Ameyral, fille d’un chef de tribu.

Enlevée puis revendue à la suite d’une attaque du village, elle cherchera par tous les moyens à s’évader n’écoutant que son courage et sa volonté, elle garde cet espoir incroyable alors que tant d’autres se seraient résignés à sa place.

Parviendra-t-elle à échapper à sa condition d’esclave ?

Je conseille cette trilogie à tous les lecteurs qui ont envie de voyager et de découvrir cette époque.

C’est avec plaisir que je vais poursuivre la lecture de cette magnifique découverte.

Ma petite note :
9/10

Chronique réalisée par Sandrine Mantin


Pour vous le procurer :
Cliquez ici fds2016
Sa page Facebook :
Cliquez ici fds2016
Le site de l’auteur :
Cliquez ici fds2016


Chronique :

Titre :
Aztèques - Tome 1 - Harem

Auteur :
Éric Costa.

Parution : 13/02/2017 – Auto-Édition.

256 Pages.

Prix des auteurs inconnus 2017 - Catégorie Réalisme.


4ème de couverture :

Roman lauréat du Salon du Livre Paris 2017 par le jury Amazon KDP.

Huaxca, 1516, une attaque des Aztèques, une fille de chef vendue comme esclave dans un harem.

Sur sa route, intrigues, manipulations et meurtres. Une course effrénée vers le pouvoir. Des femmes qui se servent d’elle, qui jouent avec sa vie, pour séduire un Maître mystérieux et sans pitié. La mort peut frapper derrière chaque porte.

Mais au-delà de ces épreuves, une question se pose :

Existe-t-il une cage assez grande pour la fille de l’aigle ?

Laissez-vous emporter dans un grand voyage, un ailleurs et un autrefois caché au sein d'une civilisation aussi fascinante qu'effrayante.

Mon ressenti :

Envie de dépaysement ? Avec « Aztèques », c’est garanti ! Découverte du Mexique Précolombien, ainsi que des us et coutumes du peuple Aztèques.

Ameyal, jeune fille promise à un avenir de prêtresse ou de femme de chef de village, voit son destin basculer, suite au massacre de tous les membres de son village.

Pas le temps de pleurer les morts, Ameyal se retrouve esclave. Sa vie est en sursis, un monde inconnu, de nouvelles règles…

Une lutte permanente pour sa survie, mais aussi pour sa liberté. Trahisons, manigances, tortures… Alors oui, certains passages sont violents, mais de tout temps (encore aujourd’hui), des atrocités sont commises. Et puis, si des scènes peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes, cela n’est-il pas la preuve du talent de l’auteur à les décrire ? D’autre part, il ne s’agit pas de généralités, mais d’actes isolés.

J’avoue, je n’ai pas « accroché » à l’histoire, mais on ne peut que reconnaître tout le sérieux, le travail de recherches minutieux de l’auteur. Le vocabulaire est précis, les détails présents afin de plonger le lecteur au cœur de l’action. Un lexique complet des mots aztèques est présent à la fin du livre. Personnellement, je trouve qu’il aurait été plus judicieux d’utiliser liens en bas de page, mais ce n’est qu’un avis.

Je suis heureuse d’avoir eu la chance de découvrir cet auteur, dont on n’a pas fini d’entendre parler. D’ailleurs, le tome 2 est déjà en vente. J’invite tous les fans de livres mêlant histoire et aventure, à lire cette fresque, qui ne laisse aucun répit au lecteur, l’invitant à une plongée en apnée dans son univers.

Pour vous le procurer :Cliquez ici fds2016
Sa page Facebook :Cliquez ici fds2016
Son site :Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire