Abîme

38837084 661261260917523 461462951413415936 n

Chronique :

Titre :
Abîme

Auteur :
Cetro.

Parution : 14/02/2017 – Auto-Édition.


280 pages.


Après avoir lu et adoré, « Je reviendrai hier » et « Après la neige », je m’attaque à « Abîme ». Vais-je encore me prendre des émotions diverses et variées en plein cœur ? Ce roman fait partie de mon immense PAL.

David 14 ans, n’a pas une adolescence normale, il est harcelé, humilié !!!! Il est seul, n’a pas d’ami, il est devenu invisible depuis le décès de son père !! Jusqu'au jour où une charmante famille avec des jumeaux emménagent dans sa rue.

Va-t-il trouver la force de s’en sortir ? Et comment ? Jusqu'où cela va l’emmener ?

Je peux vous dire que j'ai encore pris une lame de fond, un tsunami d’émotions qui a submergé tout mon être ! N’importe quel sujet abordé par Cetro est un tourbillon qui nous entraîne au plus profond des âmes de ses personnages. Cetro nous bouscule, nous conduit à nous poser les bonnes questions, nous interpelle sur des thèmes de société. Et avec son écriture tellement additive, facile à lire, réaliste, des mots percutants et des phrases incisives et qui nous font sortir de notre fameuse zone de confort.

Quoi de pire que le harcèlement, qu’il soit scolaire, professionnel et/ou de rue, cela anéantit complètement un être à cause de la cruauté, l’ignorance, l’indifférence de la responsabilité de ces actes et l’isolement de la victime.

Ne passez à côté d’aucun roman de Cetro.

À lire et à méditer.

Résumé :

David, 14 ans, ne connaît pas l'insouciance de l'adolescence.

Sa vie est rythmée par le harcèlement perpétuel dont il est victime, les humiliations et les coups que lui dispensent ses pairs sans compter. Le monde qui l'entoure n'a que mépris pour lui, et c'est dans l'indifférence générale qu'il vit un cauchemar au quotidien.

Il ne doit son salut mental qu'à ces moments où, seul, il se retire dans un petit bois abritant un étrange gouffre, sorte de puits naturel apparemment sans fond.

Il se déleste là, dans la profondeur et l'obscurité de la terre, de ses chagrins et ses mauvaises pensées.

Mais que recèle vraiment ce gouffre, nommé par les locaux le « chaudron du mal » ? Quels effets auront sur lui ces descentes quotidiennes sous la surface ?

Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :
Cliquez ici fds2016
Sa page Facebook :Cliquez ici fds2016