À la croisée des chemins

41fku 63jhl sx331 bo1 204 203 200

Chronique :

Titre :
À la croisée des chemins

Auteur :
Sandriana Grey.

Parution : 15/08/2017 – Auto-Édition.

178 Pages.


L’auteur :

Sandriana est une romancière française née en 1970, qui écrit de la littérature sentimentale, mais aussi des romans pour enfants.

Comme les héros de ses romans, Sandriana vit dans le Sud de la France. Enfant, elle s’est découvert deux passions : la lecture et l’écriture. Elle a d’ailleurs passé un baccalauréat littéraire. Ensuite, pendant de longues années, les aléas de la vie prirent le dessus et elle déposa sa passion pour l’écriture dans un coffre-fort dont elle seule détenait la combinaison.

Ainsi, celle-ci sommeillait toujours en elle, prête à refaire surface un jour ou l’autre, au moment qu’elle seule jugerait le plus opportun ; ce qu’elle s’octroya de faire après son divorce, pour son plus grand plaisir, et peut-être bientôt aussi le vôtre.

À ce jour, Sandriana ne regrette pas d’avoir composé cette combinaison « histoires, songe, amour, passion, drame, émotion, aventure, évasion », une combinaison aux couleurs des sentiments, pour ouvrir ce coffre-fort aux merveilles, car il n’y a que lorsqu’elle écrit qu’elle parvient à s’enfermer dans une bulle et à oublier pendant un court instant les vicissitudes de la vie.

Pour oublier leurs soucis, certains se saoulent, d’autres fument de l’herbe. Elle, elle écrit. Au moins, cette drogue-là n’est pas toxique, car le pire qui puisse arriver à celui qui la prend est de partir en voyage dans un pays qui s’appelle : Imaginaire.

Le résumé :

Un après-midi du mois de mai, en quête de tranquillité, Nina, une jeune modèle photo qui vit à Arles, se rend sur une des plages des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Dans une cabane de gardiens, elle rencontre Paco, un jeune Gitan au charme envoûtant. Tous deux sont mariés et vivent dans deux mondes différents. Malgré leur attirance réciproque, leur amour est impossible. L’histoire pourrait donc s’arrêter là, mais le destin va en décider autrement.

À travers lui, la jeune femme va découvrir le monde gitan auquel elle fut arrachée dès son plus jeune âge. À travers elle, le jeune homme va découvrir que les femmes ne sont pas toutes aussi légères. Malheureux dans leur vie conjugale, chacun fuit cette dure réalité à sa façon : lui en étant infidèle, elle en imaginant qu’elle pourrait l’être.

Par fierté, Paco lui cachera avoir des sentiments pour elle, pour la seule femme qui sut lui résister. Par peur de souffrir, car il est un éternel séducteur. Nina résistera à l’envie de lui avouer les siens. Quand elle sera prête à le faire, car libérée de ses liens, lui ne sera plus libre, car incarcéré.

Après sept années de silence, Nina ne pensait plus revoir le beau Gitan. Pourtant, vingt ans après leur première rencontre, sur la route du destin… Comment s’interdire d’aimer ? Pourquoi aimer autant l’interdit ?

Ma petite chronique :

J’ai retrouvé avec plaisir l’écriture fluide et agréable de Sandriana Grey, que je remercie pour ce service presse.

Des passages en longueur avec de nombreuses comparaisons qui alourdissent le texte, mais cela ne gêne aucunement la lecture, et donne envie de secouer les deux personnages principaux.

Lui pour son comportement macho, elle pour ne pas savoir prendre une décision, ce qui donne à la situation une impression de jeu du chat et de la souris.

J’aurais aimé en connaître plus sur la vie quotidienne des gens du voyage, je suis restée un peu sur ma faim.

Au hasard d’une promenade sur la plage, Nina mariée à son ami d’enfance Xavier, rencontre un jeune homme au regard envoûtant qui se balade en cheval. Son allure et son teint bronzé ne laissent aucun doute quant à ses origines Gitanes.

Nina qui ne rêve que d’une vie stable est poursuivie par l’image de Paco qui hante ses pensées.

Pourquoi, le monde des gens du voyage l’attire-t-elle autant ?

Pourquoi malgré une attirance réciproque, ne peuvent-ils pas vivre leur histoire d’amour ?

Même après plusieurs années sans se voir, leurs sentiments ne changent pas alors qu’adviendra-t-il de ce couple qui s’aime en silence et de façon platonique depuis si longtemps ?

Jusqu’à la fin, l’auteure, entretient le suspense avec beaucoup d’habilité.

Ma petite note :
7/10

Chronique réalisée par Sandrine Mantin


Pour vous le procurer :
Cliquez ici fds2016
Son site :
Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire

 
×