Un jour d'avance

51wpmxem6ml

Chronique :

Titre :
Un jour d'avance

Auteur :
Matthieu Biasotto.

Parution : 11/06/2014 – CreateSpace Publishroom.


255 pages hautes en couleurs et émotions.


Fin d’après-midi sur les hauteurs de Nice, Elise, Éric et Julien sont à bord du 4x4 flambant neuf qu’Éric, après des mois de dur labour, s'est offert.

Éric a enfin réalisé son rêve. Julien (le futur mari d’Élise) conduit ce bolide. Ils sont tous les trois euphoriques, et écoutent du rock « garage » à fond la caisse. Tout est réuni pour qu’ils passent une journée exceptionnelle.

Et là, c'est le choc, un choc frontal, un accident terrible, horrible, des tonneaux à n’en plus finir et une chute vertigineuse dans un ravin...

Éric est plongé dans le coma. Quelque temps plus tard, une femme habillée en infirmière rentre dans sa chambre et débranche tous les appareils reliés à Éric et l’étouffe avec son oreiller, et rebranche tout l’attirail. Éric a été tué ! Pourquoi ?

Le couple d’Élise et de Julien part à la dérive, Élise reproche à Julien l’accident, lui se reproche tout, l’accident, la descente aux enfers de son amour, qui pour pourvoir faire face à l’accident et au décès de son frère, prend des médicaments à tour de bras, qui sont prescrits par Nadège. Mais qui est Nadège ? Élise devint folle, elle part en vrille, a des maux de tête terribles, à des hallucinations ou pas ! Julien a tout perdu, son amour pour la vie et Rémi qui était comme son frère.

Élise, accompagnée de sa cousine Rachel, part en train aux obsèques de Rémy, sans Julien qui est devenu indésirable.

Et là, tout dérape et s’enchaine, s’entrecroise…

Des jours d’avant, des jours d’après, aujourd'hui, hier, demain, des couleurs, des papillons, UN PAPILLON et des émotions à foison, comme seul Matthieu peut nous faire ressentir, des couples décrochés, meurtris, et une enquête.

Matthieu, tu m’as, encore une fois, fait plonger dans ton monde, rempli de poésie, de couleurs, de symboles, d’émotions teintées de couleurs flamboyantes, scintillantes, ou d’un noir profond comme l’âme de certaines personnes.

J'ai même fait des recherches sur les symboles du papillon.

C'est le symbole de l’évolution, une prochaine étape dans la vie. C'est aussi la résurrection et dans l’ancien monde, c'est l’esprit des morts.

Entre toi et moi, j’ai adoré.

Il y a deux sortes d’êtres humains, ceux qui restent dans leurs chrysalides ternes et coincés, et ceux qui la brisent pour aller vers la lumière et donner du bonheur, de l’amour autour d’eux. Toi, tu fais partie de ceux qui ont brisé la leur !

Merci, merci beaucoup Matthieu, pour tout ce que tu nous apportes, apprends par tes écrits qui nous font découvrir ton monde.

Résumé :

Nouvelle version (2018) : À l’aube de l’enterrement de son frère, Élise traverse une période délicate. Particulièrement sensible, à fleur de peau, elle est sous traitement et son couple touche le fond. Elle doit prendre le train pour les obsèques, à Nice. À bord du convoi, sa vie bascule, car un terrible accident menace le destin de dizaines de passagers et elle est la seule à pouvoir tout arrêter. À moins que son profil instable ne soit le déclencheur du cataclysme.

L’accident la place au cœur d’une enquête, dans laquelle tout l’accable : sa personnalité, ses troubles de l’humeur ainsi que des preuves irréfutables. Un tragique accident. Une blonde qu’on épie en permanence. La colère noire d’un père. La douleur d’une mère. La disparition d’un frère. Un homme déterminé, un autre désemparé. Les apparences sont trompeuses, un mensonge peut en cacher un autre.

Lorsque les évidences nous mènent en bateau, lorsque les signes ténus sont laissés pour compte, lorsque les faits s’effacent sous le poids des doutes, le piège se referme, mais il est peut-être trop tard…

Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :
Cliquez ici fds2016

Ajouter un commentaire