Invitation pour la petite fille qui parle au vent

39799792 674487362928246 7111038637428441088 n

Chronique :

Titre : Invitation pour la petite fille qui parle au vent

Auteur : Sébastien Fritsch.

Parution : 15/03/2013 – Éditions Fin mars début avril.


263 pages.


C'est le 5ème roman de Sébastien Fritsch que je dévore. Et toujours le même engouement à découvrir un à un tous ses romans.

On suit l’histoire de Thomas, étudiant en médecine, ses amours, ses rencontres et tout ce qui en découle, ses 3 filles, enfin tout ce qui gravite autour de lui et des siens. Au fil des flashbacks, on fait la connaissance de tous ces personnages, plus ou moins importants, attachants, déroutants qui ont fait partie prenante à la construction de sa vie !!

Et vous qu'auriez-vous fait ?

Ce roman m’a bouleversée, émue à un point que vous ne pouvez pas imaginer...

Des morceaux de vie, des personnages divers et variés, leurs ressentis, leurs questionnements, leurs recherches de réponses. Enfin la vie, quoi ! Dans toute sa splendeur et décadence.

Les mots et les phrases posés par Sébastien avec sa plume délicate, sont tous teintés de poésie, d’amour, de compréhension, de réalisme...

Dans tous ses romans, on sent au plus profond de nous que l’auteur écrit avec son cœur, y met tout ce qui le touche de près ou de loin, qui font partie de notre quotidien.

Et je peux vous avouer que je suis fière, même très fière, que Sébastien Fritsch soit présent au salon Sang pour sang thriller.

Cette petite fille qui parle au vent restera gravée à jamais en moi, je raconterai son histoire à mes petits-enfants.

Il faut absolument découvrir, explorer tous les romans de Sébastien, vous ne serez jamais déçus.

Résumé :

Chaque âge a ses questions, ses inquiétudes, ses joies et ses blessures, ses hésitations et ses certitudes.

De Paris à Nancy, des bidonvilles kenyans aux portes du Mercantour, des années 1950 à aujourd'hui, « Invitation pour la petite fille qui parle au vent » évoque celles d'un homme ordinaire, un médecin légiste timide, et de son entourage.

Nous croisons ainsi une romancière talentueuse, une mère de famille dépassée, trois sœurs, un amoureux sans avenir... et la petite fille qui parle au vent.

Chacun, à sa manière, nous suggère que la vie se bâtit de rencontres, mais également d'absences.

Chronique réalisée par Nadine Doyelle


Pour vous le procurer :Cliquez ici fds2016

Sa page Facebook :Cliquez ici fds2016